Diminuer le texteAppuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.




L'agglo en bref

Naissance d’un territoire

Nîmes Métropole est née de la volonté de nombreux maires qui se sont rassemblés pour porter un projet commun. Nîmes Métropole est devenue un territoire à part entière dont l’action, au travers de ses différentes compétences, est désormais inscrite dans le quotidien des 260 000 habitants qui la composent.

Bernis, Bouillargues, Caissargues, La Calmette, Garons, Générac, Manduel, Marguerittes, Milhaud, Nîmes, Redessan, Rodilhan, Saint-Gervasy et Saint-Gilles sont les 14 communes fondatrices de la Communauté d’agglomération Nîmes Métropole, créée le 1er janvier 2002.

Cinq extensions suivront et donneront au territoire sa physionomie actuelle :

  • Bezouce, Caveirac, Clarensac, Langlade, Lédenon, Saint-Côme-et- Maruéjols et Saint-Dionisy, par arrêté préfectoral du 9 juillet 2002.
  • Cabrières et Poulx, par arrêté préfectoral du 26 décembre 2002 rejoignent l’Agglo le 1er janvier 2003.
  • Sainte-Anastasie, Dions et Saint-Chaptes le 1er janvier 2009.
  • Sernhac a rejoint le périmètre le 1er avril 2009, portant ainsi à 27 le nombre de communes membres.
  • Le 1er janvier 2017,en application de la loi NOTRe, 12 nouvelles communes du territoire de Leins Gardonnenque ont intégré Nîmes Métropole : Domessargues, Fons-Outre-Gardon, Gajan, La Rouvière, Mauressargues, Montagnac,  Montignargues, Moulézan, Saint-Bauzély, Saint-Geniès-de-Malgoirès, Saint-Mamert-du-Gard, Sauzet.
  • Le territoire se compose désormais de 39 communes.

Présidence

  • Depuis le 8 juillet 2020 : Franck Proust
  • 12 avril 2014 - 8 juillet 2020 : Yvan Lachaud
  • 1er janvier 2002 - 11 avril 2014 : Jean-Paul Fournier