Diminuer le texteAppuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.




Marché Gare

Le Marché Gare, plus ancienne zone économique de l’Agglo, doit entamer sa mue en 2023 pour devenir un quartier durable à l’horizon 2030. S’y côtoieront des bureaux, des tiers-lieux, des commerces et beaucoup d’espaces verts. Après la participation du public par voie électronique fin 2022, la création de la zone d’aménagement concertée (ZAC) du Marché Gare à Nîmes est sur de bons rails.

Nîmes Métropole a engagé la requalification profonde de ce secteur straté- gique qu’est le quartier du Marché Gare à Nîmes, et a confié l’aménagement à la SPL Agate de cette zone.

Principale zone d’emplois de l’Agglo, liée notamment à la présence du CHU Carémeau, le Marché Gare s’inscrit dans la dynamique de transformation de la Porte Ouest à l’entrée de Nîmes.

Desservi par la RN113 et proche de l’A9, le site est en prise directe avec la ligne de tram- bus T2 et le sera également avec le futur pôle d’échange multimodal (PEM) de Saint-Césaire, sans oublier le projet de contournement Ouest de Nîmes.

Quartier actif et durable

Ambition ? Faire du Marché Gare un quartier actif et durable, ouvert sur la ville, sans faire table rase de l’existant ni artificialiser de nou- velles terres. À l’avenir, on pourra y travailler, se restaurer, se divertir et se mettre au vert. La dimension agroalimentaire sera confortée d’un côté. De l’autre, le patrimoine industriel vieillissant sera valorisé en pôle tertiaire, qui formera la colonne vertébrale du site. Il regroupera des tiers-lieux, des locaux artisanaux, un espace événementiel, un autre pour l’innovation entrepreneuriale, des services pour les entreprises et salariés, et des commerces. De petits îlots seront édifiés sur pilotis. Une esplanade, des voiries reconfi- gurées, un parking silo favorisant les mobilités douces complèteront l’ensemble, inséré dans un généreux paysage méditerranéen.

Participation des habitants

Une procédure de concertation du public par voie électronique s’est achevée le 22 décembre 2022.

Objectif ? Établir l’intérêt général du projet en matière environnementale, avant l’approbation du dossier de création de la zone d’aménagement concertée (ZAC) Marché Gare, attendue au 1er semestre 2023. Pour faire le lien avec le passé du site, Nîmes Métropole et la SPL Agate ont aussi invité de mars à mai 2022 les riverains et anciens commerçants à transmettre leurs témoignages, photos d’époque et documents historiques. Mis en service en 1959, le Marché Gare labellisé d’intérêt national a été déclassé en 1992. Les témoignages recueillis seront exposés dans le courant du premier trimestre 2023... 

Chiffres-clés

Superficie de l’opération : 23 hectares, 38 % d'espaces verts

Investissement : 45 M€, dont 19 M€ engagés par la Métropole de Nîmes.
Partenaires financiers : État, Ademe, Région Occitanie, Banque des Territoires, Agence de l’Eau, FEDER

Surface de plancher totale : 115 000 m², dont 60 000 m² pour le pôle tertiaire,
35 000 m² pour le secteur agro- alimentaire, 8 400 m² de locaux artisanaux
et 7 000 m² de tiers-lieux.

Début des travaux : 2023-2024 - Livraison : 2030

Nombre d'emplois : environ 1 800