Diminuer le texteAppuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.




Publié le 22 septembre 2022

Nîmes Métropole agit pour les ZAE : Rencontre avec les entreprises de Ville active, Saint-Césaire et Euro 2000

 

 

Jeudi 22 septembre 2022 – Dans le cadre de sa compétence Développement économique et sa gestion des zones d’activités de l’Agglo, Nîmes Métropole a mis en place des petits-déjeuners conviviaux et informels avec les membres des associations et présidents d’association de zones d’activités. Objectif ? Echanger avec l’Exécutif de l’Agglo, présenter l’équipe et les missions de la Direction du développement économique. Rencontre ce jour avec les associations et entreprises de Ville active, Saint-Césaire et Euro 2000, à Nîmes.

 

« Le dynamisme et la vitalité de nos zones d’activités est un des axes stratégiques de notre collectivité tandis que j’ai fait du développement économique un des piliers de mon mandat », rappelle Franck Proust, président de Nîmes Métropole. Des propos crédités par la présence à ses côtés de Frédéric Touzellier, Premier vice-président délégué à l’aménagement du territoire, Olivier Fabregoul, vice-président délégué au développement économique, et de Jean-Christophe Grégoire, vice-président délégué à l’aménagement des zones d’activités.

 

Investissements structurants dans l’objectif de répondre aux besoins des entreprises, dépenses de fonctionnement liées à la gestion quotidienne des zones (nettoyage, espaces verts, éclairage, etc.)… Accompagnés des équipes de la Direction du développement économique de Nîmes Métropole, ils ont évoqué devant près de 50 chefs d’entreprises les différents dossiers d’actualité qui concernent les zones d’activité économique (ZAE) de Saint-Césaire, Ville active et Euro 2000, à Nîmes.

 

L’occasion également de rappeler les investissements majeurs que Nîmes Métropole réalise sur ses ZAE :

 

ZI Saint-Césaire : 676 000 € au total sur les actions déployées entre 2021 et 2022, et des projets de réfection de voirie à venir sur la zone ;

 

ZAE Ville Active : 335 000 € au total sur les actions déployées entre 2021 et 2022, et un projet d’étude de réaménagement de la ZAE ;

 

ZAE Euro 2000 : 270 000 € au total sur les actions déployées entre 2021 et 2022, et un projet d’étude Porte Sud qui est en cours ainsi que sur une requalification de la ZAE.

 

Au cours des échanges, les présents ont aussi évoqué la crise énergétique que les entreprises, particuliers et collectivités connaissent. Nîmes Métropole était déjà en ordre de marche sur ce sujet avec une politique de renouvellement du parc d’éclairage public en LED mise en œuvre depuis 3 ans, avec un effort d’investissement renforcé en 2022 (multiplié par 7). Outre la faible consommation énergétique des LED, l’éclairage est par ailleurs abaissé de 50 % entre 22h et 5h du matin pour 83% du parc dans le respect des activités professionnelles des entreprises présentes sur ces zones.

 

 

 

Supports à disposition :

 

1-Document de présentation de la Direction du Développement économique de Nîmes Métropole

 

2-3-Photos de la rencontre du jeudi 22 septembre entre Nîmes Métropole, la Direction du Développement économique, et les entreprises des zones d’activités Villa Active, Saint-Césaire et Euro 2000, à Nîmes (Crédit : Nîmes Métropole)

 

Retour à la liste des actualités