Diminuer le texteAppuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.




Publié le 27 juin 2022

Modernisation des zones d’activités économiques (ZAE) : L’Agglo a investi 4,5 millions d’euros pour rénover le Parc Georges Besse


En compagnie d’une centaine de collaborateurs des quelque 200 entreprises de la zone d’activité, l’Agglo a inauguré ce jour les travaux d’aménagements et de modernisation du Parc Georges Besse, à Nîmes. Pistes cyclables, cheminements sécurisés pour les piétons et les personnes à mobilité réduite, éclairage public, stationnement, espace convivial… Au total, l’Agglo a investi près de 4,5M€ pour donner un supplément d’attractivité et de bien-vivre au parc d’activité nîmois.

 

« Ce qui a été fait au Parc Georges Besse donne le cap de mon ambition pour toutes les zones d’activité de l’Agglomération », a rappelé Franck Proust, président de Nîmes Métropole. Portée par Jean-Christophe Grégoire, vice-président, délégué à l’aménagement des zones d’activité, maire de Saint-Dionisy, la feuille de route est claire tout comme l’enjeu : « Il faut ouvrir à d’autres usages les zones d’activité urbaines nées au moment du tout-voiture ».

 

Au total, et dans le cadre de sa compétence « Gestion des zones d’activités économiques » (ZAE), l’Agglo a investi près de 4,5M€ pour donner un supplément d’attractivité et de bien-vivre au parc d’activité nîmois. Achevé en juin, le réaménagement des espaces publics de la zone d’activités économiques (ZAE) Georges Besse permet aux 2 200 salariés des quelque 200 entreprises tertiaires et technologiques présentes sur la zone, de bénéficier d’une meilleure qualité de vie au travail.

 

Au-delà des enjeux d’amélioration de la circulation et de la voirie, priorité a été donnée à la qualité environnementale. Le réaménagement a préservé et valorisé les alignements d’arbres - « signature » du Parc Georges Besse -, et restauré des zones végétalisées. Des pistes cyclables ont été déployées comme des cheminements sécurisés pour les piétons et les personnes à mobilité réduite, afin d’inciter à adopter des déplacements « doux ».

 

L’éclairage public a été entièrement rénové au profit de solutions économes mais aussi respectueuses de la faune. Repoussant le stationnement anarchique, l’arrière de l’Arche Bötti a été transformé en un espace convivial, doté de pergolas qui seront végétalisées à l’automne prochain, sous lesquels tables et bancs ont été installés. 200 places de stationnement réglementées sont désormais offertes sur l’espace public.

 

A noter que si le Parc Georges Besse est la première des zones d’activité de Nîmes Métropole à profiter de cette modernisation qualitative, la suivante sera la zone commerciale Ville Active, à l’entrée sud de Nîmes.

 

Supports à disposition :

 

Retour à la liste des actualités