Diminuer le texteAppuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.




Publié le 21 juin 2021

Les ZAE se mettent au vert : Nouvelles lumières en Ville Active, à Nîmes !

 

 

Dans le cadre des opérations 2021 « Les ZAE se mettent au vert ! », c’est au tour de la zone d’activités économiques Ville Active, à Nîmes, de faire peau neuve. Ni génisses ni moutons cette fois-ci, mais le changement des éclairages publics énergivores durant 4 semaines. De quoi donner une nouvelle hauteur aux emblématiques mâts d’éclairage du cours Jean Monnet !

 

Le changement visuel sera peu perceptible ! Pour autant, l’opération qui démarre ce lundi 21 juin pour quatre semaines, va permettre d’offrir à la zone d’activités économiques (ZAE) Ville Active, à Nîmes, une meilleure qualité d’éclairage et un gain énergétique majeur. En effet, les mâts emblématiques d’éclairage du cours Jean Monnet en Ville Active vont être équipés d’un système d’éclairage à base de diodes électroluminescentes dit « LEDS » (pour « light-emitting diode »).

 

« Menée à travers un marché de performance énergétique partagée avec la Ville de Nîmes depuis 2018, cette opération s’inscrit parfaitement dans le cadre de notre stratégie globale d’écométropole, et plus particulièrement, du Plan Climat-Air-Energie Territorial (PCAET) lancé cette année », souligne Franck Proust, président de Nîmes Métropole.

 

Concrètement, il s’agit de remplacer les 64 projecteurs actuels sur les 8 mats de grande hauteur (22 à 24 mètres linéaires), tout en conservant l’identité singulière de l’éclairage de la Ville Active.

 

Objectif ? « Réduire la consommation d’énergie, les émissions de gaz à effet de serre induites par la production d’énergie des éclairages publics, mais également les dépenses en électricité », précise souligne Maurice Gaillard, membre du Bureau communautaire de Nîmes Métropole, délégué à l’urgence climatique & au PCAET.

 

Car si les anciens projecteurs étaient des 1000 W sodium, les nouveaux contiennent chacun 144 LEDS qui, a même puissance et même luminosité, consomment beaucoup moins que tout autre éclairage, tout en fonctionnant avec une basse tension et donc en dégageant peu de chaleur (32°C maximum). Ce changement permettra donc un gain énergétique de 65% par an, soit environ une économie de 10k€ par an sur les consommations d’électricité. Il permettra également d’abaisser de 50% la puissance sur les nuits (de 23h à 5h du matin).

 

Il s’agit également d’agir pour l’environnement et la biodiversité tandis que la fourniture d’électricité est garantie 100 % énergies renouvelables sur l’ensemble du parc d’éclairage public et du patrimoine géré par Nîmes Métropole. Enfin, cette opération aura également un impact positif sur la biodiversité en limitant la pollution lumineuse générée par un éclairage nocturne trop puissant.

 

Pour aller plus loin :

 

Concernant l’opération sur Ville Active :

 

  • Durée de 4 semaines ; 2 jours de travail par mât
  • Mise en place de 8 projecteurs de 144 LEDS par mât
  • Limitation de la durée d’extinction à 1 nuit par mat
  • Pas d’usage de camion-nacelle donc une intervention sans gêne à la circulation routière

 

Concernant l’opération « Les ZAE se mettent au vert ! » :

 

L’Agglomération soutient depuis plusieurs années l’agriculture via des actions de promotion des produits agricoles et alimentaires locaux. Dans le cadre de sa stratégie globale d’écométropole, l’Agglo mène désormais une réelle politique locale mêlant économie & écologie.

 

Dans la continuité de cette démarche, le service "Gestion et Aménagement des ZAE" de Nîmes Métropole innove et propose une nouvelle gestion des espaces verts des zones d’activités économiques (ZAE) urbaines et périurbaines, ainsi que des opérations de rénovations énergétiques. 

 

Concernant le PCAET :

 

Le Plan climat air énergie territorial – ou Plan climat – est une démarche de planification, à la fois stratégique et opérationnelle. Son but est de permettre à Nîmes Métropole de conduire une politique de transition énergétique et climatique sur son territoire.

 

Le lancement du PCAET a été approuvé en Conseil Communautaire du 8 février 2021. Il a notamment pour objectif d’atténuer le changement climatique. C’est dans ce cadre, que s’inscrivent les opérations de rénovation de l’éclairage public.  (En savoir plus ICI).

 

Supports à disposition :

 

 

Contact Presse :

Laurence Journet

Chargée de Communication Economie

04 30 06 79 07 / 06 23 72 50 48

laurence.journetping[at]nimes-metropolepong.fr

 

Retour à la liste des actualités