Diminuer le texteAppuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.




Publié le 6 janvier 2021

Les voeux du Président

 

 


 

 

 

Mes chers concitoyens,

 

Je voulais vous adresser, à toutes et à tous, mes vœux les plus chaleureux pour 2021. Des vœux de santé et de bonheur pour chacun d’entre vous et pour tous ceux que vous aimez.

 

Quelle année 2020 !

 

Une année, à bien des égards, éprouvante et exceptionnelle.

 

Une année éprouvante en ce qu’elle a remis l’humanité devant sa condition, la vie devant ses fragilités, quand nos sociétés évoluées se pensaient à l’abri d’épidémies d’un autre âge.

 

Une année d’obstacles à franchir, de difficulté à se projeter, de malaise, de deuil. Pour certain d’isolement ; pour beaucoup de difficultés économiques.

 

J’ai une pensée toute particulière pour les citoyens qui sont frappés par le chômage, la maladie, l’exclusion, mais aussi pour celles et ceux qui sont isolés ou se sentent seuls.

 

Mais une année exceptionnelle aussi dans la démonstration de nos capacités de réaction et par l’engagement de tous.

 

2020 a permis de mettre en lumière la capacité de nos institutions à la continuité et à la montée en puissance des services publics. D’abord les lieux de santé bien sûr, hôpitaux, Ehpad, Samu, pompiers, infirmiers… Tous au front, mais également les agents de l’Etat, des collectivités, qui n’ont jamais cessé leur mission vitale et sanitaire : collecte des ordures ménagères, desserte en eau, transports publics… Je veux vous dire « Merci ! ».

 

En cette période de crise, associations, collectivités et acteurs du territoire se sont mobilisés pour aider, accompagner les personnes les plus vulnérables. Citoyenneté et solidarité ont pris tout leur sens.

 

C’est cela la France. Une France forte, unie et soudée dans les épreuves.

 

L’année 2020, c’est aussi celle de la respiration démocratique de nos territoires : de nouveaux conseils municipaux et communautaires, une nouvelle façon de gouverner les destinées de notre agglomération avec l’ensemble des 104 élus communautaires représentant les 39 communes de Nîmes Métropole.

 

Une pratique plus apaisée du débat, de la discussion des objectifs et des chemins pour les atteindre, de vivre cette aventure collective au service de l’intérêt général.

 

L’année 2020, c’est également celle de l’anniversaire de la mort d’un grand Français, le Général Charles de Gaulle. Engagement, pragmatisme et honneur ont guidé sa carrière et sa vie au travers des épreuves. Dans les périodes où le doute s’est installé, il a toujours eu foi en ses concitoyens pour y faire face.

 

Faire face, dans les petites comme dans les grandes épreuves, c’est ce qu’il nous a enseigné.

 

Faire face, tout en regardant au-delà de l’obstacle, c’est ce que nous faisons à l’échelle de l’Agglomération en ayant comme préoccupation, unique et constante, d’améliorer le quotidien des usagers, d’aider chacun à trouver un avenir meilleur.

 

Dès les premiers instants du mandat, nous avons répondu présent.

 

Tout d’abord en stoppant l’hémorragie financière. Un travail de l’ombre, ingrat mais essentiel car repartir sur des bases saines, c’est fondamental.

 

Se recentrer sur le pourquoi Nîmes métropole a été créée, cela aussi est fondamental.

 

Être bon, et même viser l’excellence, sur nos compétences de base : le transport, le développement économique et l’aménagement du territoire, la protection des biens et des personnes contre les inondations. Telles sont nos missions essentielles.

 

Nous devons aussi être la cheville ouvrière et le coordinateur de la politique d’habitat et de renouvellement urbain. L’ampleur de la tâche est colossale mais soyez-en assurés : notre détermination est entière et nous sommes au travail depuis le 8 juillet.

 

Il y a le fond bien sûr mais il y a aussi l’urgence !

 

A ce jour, nous avons mobilisé près de 3,2 millions d’euros pour aider plus de 2.000 entreprises du territoire et cela, dès le premier conseil communautaire de juillet, avec le vote de la cotisation foncière des entreprises impactées par la crise sanitaire et la relance du fonds de soutien LOCCAL porté par la Région.

 

Nous avons souhaité que le service des transports urbains soit aussi au soutien de l’économie locale. Pour cela, nous avons adapté les services aux besoins des usagers : lignes scolaires maintenues, gratuité du transport en taxi pour le personnel soignant, mise en place d’une navette pour aider nos ainés dans leur quotidien.

 

A l’aube de cette année 2021, nous n’avons pas le luxe ni le temps des effets d’annonces, des chiffres qui laissent rêveurs, du décalage entre la promesse et la réalité.

 

C’est désormais la culture du résultat qui guide cette agglomération.

 

Nîmes Métropole était à la croisée des chemins. Nous avons choisi de redonner du sens et nous avons fixé un cap qui remettra l’agglomération au cœur de l’arc méditerranéen.

 

Ce défi ne sera pas simple à relever mais ce n’est pas parce qu’un combat est difficile qu’il ne faut pas le mener.

 

J’ai foi en chacune et chacun d’entre vous, d’entre nous, citoyens, agents, élus pour qu’ensemble, nous nous mobilisions durablement pour notre agglomération et notre pays.

 

Alors, mes chers concitoyens, pour 2021, permettons-nous de travailler dur pour atteindre nos objectifs, permettons-nous d’oser pour repousser nos limites et progresser collectivement, permettons-nous de rêver et de ne jamais y renoncer !

 

A toutes et tous, je vous souhaite une belle et heureuse année.

 

Prenez soin de vous et des autres.

 

Retour à la liste des actualités