Diminuer le texteAppuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.




Publié le 23 septembre 2022

Bilan de la saison touristique dans l’Agglo : «Cet été, nous avons retrouvé la fréquentation d’avant Covid !»

 

 

+ 5,6 % de nuitées touristiques par rapport à l’été 2019 (1 371 000 contre 1 298 000 ; + 18% de nuitées étrangères par rapport à 2019) ; 47 696 passagers sur l’aéroport de Nîmes (-5% par rapport à 2019) ; 86% de taux de remplissage des avions… L’Agglo signe une saison estivale dense qui permet de retrouver en 2022 des niveaux de trafic voisins de ceux d’avant crise Covid.

 

Tout a débuté à l’aube de l’été 2021 : dans un contexte très difficile pour le secteur du tourisme qui affrontait alors la crise Covid, Nîmes Métropole signe une convention de prestations avec la SPL AGATE (Aménagement et gestion pour l’avenir du territoire), qui fera désormais la promotion du territoire sous une bannière commune Agglo/Ville de Nîmes : « Nîmes Tourisme ».

 

Franck Proust, président de Nîmes Métropole, rappelle l’enjeu stratégique d’alors : « », Pour la première fois, l’Agglomération dispose de moyens pour structurer une offre plus claire, tenant compte des enjeux touristiques des 38 autres communes du territoire ». L’offre de Nîmes Tourisme opère donc un élargissement du territoire allant de la Camargue aux Costières en passant par la Garrigue, la Vaunage jusqu’aux terres de la Gardonnenque.

 

En parallèle, l’Agglo et son délégataire exploitant l’aéroport de Nîmes, Edéis, se mobilisent pour retrouver toutes les destinations antérieures à la période Covid : Bruxelles, Londres, Fès et Marrakech. Après l’annonce fin janvier 2022 du lancement de la nouvelle ligne Ryanair Nîmes<>Dublin en direction de l’Irlande, l’aéroport de Nîmes signe en mars une nouvelle destination avec Edimbourg, en Ecosse.

 

« Une stratégie qui a porté ses fruits, créant de nouvelles opportunités pour l’ensemble des acteurs et, en premier lieu, pour les professionnels du tourisme que nous sommes », se réjouissent Xavier Labaune, directeur de Nîmes Tourisme, et Grégory Merelo, directeur de l’aéroport de Nîmes.

 

Outre les visites liées au patrimoine, première requête des visiteurs, les demandes liées aux activités de pleine nature, aux festivités et à la gastronomie sont en progression. « Une chance pour notre territoire qui détient de nombreuses richesses à l’image de ses trois boucles cyclotouristiques et ses 500 kilomètres de sentiers de randonnée », précisent Théos Granchi, délégué au tourisme communautaire, Michel Verdier, délégué à l’agrotourisme.

 

Défi à relever pour l’avenir ? « Passer d’un territoire estival à un territoire touristique des quatre saisons », conclut Franck Proust. Avec Nîmes Tourisme, l’Agglo travaille ainsi au développement d’offres de loisirs sur des ailes de saisons élargies (printemps et automne), de nouvelles activités de pleine nature et des animations agritouristiques dans les domaines viticoles et oléicoles. A découvrir dans la prochaine saison !

 

Supports à disposition :

 

1-Note de synthèse sur le bilan de la saison touristique dans l’Agglo – Eté 2022

 

2-Chiffres-clefs de Nîmes Tourisme sur les nuitées touristiques – Eté 2022

 

3-Chiffres-clefs de l’Aéroport de Nîmes sur le trafic passagers – Eté 2022

 

4-Photo la conférence de presse qui s’est tenue le jeudi 22 septembre 2022 à l’Aéroport de Nîmes (Crédit : Nîmes Métropole) - Légende (de gauche à droite) : Xavier Labaune, directeur de Nîmes Tourisme / Grégory Merelo, directeur de l’aéroport de Nîmes (délégataire Edéis) / Franck Proust, président de Nîmes Métropole / Théos Granchi, membre du Bureau communautaire, délégué au tourisme, maire de Bernis / Michel Verdier, membre du Bureau communautaire, délégué à l’agrotourisme, maire de Saint-Côme-et-Maruéjols.

 

Retour à la liste des actualités