Diminuer le texteAppuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.




Publié le 15 septembre 2020

Le nord de Nîmes Métropole, concerné par la sécheresse des affluents du Gardon, passe en « alerte de Niveau 2 ».

 

 

 

 

En raison de la sécheresse prolongée de ces derniers mois, le Préfet du Gard a pris un arrêté le 14 septembre 2020 qui définit le niveau d’alerte par grand bassin et par commune. 4 niveaux d’alerte existent, graduellement plus restrictifs pour les usages de l’eau (cf. Suivi de sécheresse du 14 septembre 2020).

Le 1er semestre 2020 est le plus chaud jamais enregistré sur le Gard. Les pluies récentes n’ont pas permis de limiter la baisse des nappes et du débit de certains cours d’eau. Si l’épisode cévenol des 11-12 juin a significativement alimenté les cours d’eau principaux, beaucoup des affluents de notre territoire sont en assec.

 

Le nord de Nîmes Métropole, concerné par la sécheresse des affluents du Gardon, passe en « alerte de Niveau 2 ». Seuls les prélèvements sur les affluents et leurs nappes d’accompagnement sont concernés. Le Vistre et la Vistrenque restent en « Niveau 1 ».

 

Les territoires du bassin du Vidourle, plus touchés, passent en « Crise ».

 

Pour plus de détails sur les différentes mesures de restriction et le bon usage de la ressource, consultez le dernier Suivi sécheresse.

 

L’arrêté préfectoral cadre du 2 juillet 2018 définit les mesures de restrictions d’usage de l’eau en cas d’alerte. Pour plus de détails, s’y référer sur le site de la préfecture : Arrêté préfectoral.

 

Retour à la liste des actualités