Diminuer le texte Appuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Envoyer l'adresse de la page à un ami Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.

Exporter au format PDF (nouvelle fenêtre)



FAQ eau

Que dois-je faire en cas de fuite ?

Tout d'abord, il faut localiser la fuite. Si la fuite se situe au niveau ou avant votre compteur, contactez votre exploitant "eau potable (cf son nom & ses coordonnées sur votre facture d'eau). Si la fuite se situe après votre compteur, sur votre installation privée, vous devez le cas échéant contacter un plombier, votre agence de location ou bien votre propriétaire.

Comment déceler une fuite après compteur ?

Cessez d'utiliser l'eau pendant la nuit (coupez le lave-vaisselle, le lave-linge, ne tirez pas la chasse d'eau, n'ouvrez aucun robinet...). Relevez l'index de votre compteur d'eau, notamment les chiffres rouges sur fond blanc ou blanc sur fond rouge (en fonction du type de compteur installé) qui correspondent aux litres consommés. Au matin avant toute utilisation, relevez de nouveau l'index de votre compteur d'eau. Si les chiffres ont changé alors il y a une fuite sur votre installation après compteur. Sinon, il n'y a pas de fuite.

Voir également la question : " Comment lire votre compteur d'eau ? "

Quelles sont les sociétés qui distribuent l'eau potable des communes de Nîmes Métropole ?

Selon votre commune de résidence, l’un de ces quatre opérateurs assure la délégation du service public de l'eau ou de l'assainissement : la Régie de Nîmes Métropole, VEOLIA, SUEZ et SAUR.

Vous pouvez connaître également votre exploitant sur votre facture d'eau ou plus loin, sur ce site.

Comment lire votre compteur d'eau ?

Pour l’établissement d’une facture, seuls les mètres cube sont à prendre en compte.

Les chiffres blancs sur fond noir

Seuls les chiffres donnant la consommation de mètres cube sont utilisés pour établir votre facturation.

Exemple :
9999 sur la photo de droite soit 9999 mètres cube (m3)
Les sous multiples, c’est-à-dire les chiffres rouges sur fond blanc ou cadran avec aiguille rouge, ne servent pas à la facturation.

Exemple :
0125 (soit 012,5 litres)

Rappel : 1 mètre cube (1 m3) égale 1 000 litres (1 000 l).

Les chiffres noirs sur fond blanc

Exemple :
0000 sur la photo soit 0 mètre cube (m3)
Les sous multiples, c’est-à-dire les chiffres blancs sur fond rouge ou cadrans avec aiguille rouge, ne servent pas à la facturation.

ATTENTION AUX FUITES D’EAU !
Les sous multiples vous permettent de contrôler votre installation. En effet, si le dernier rouleau ou la dernière aiguille de droite tourne, alors que tous vos robinets sont fermés, c’est qu’il y a une fuite sur votre réseau de distribution interne.

Comment lire votre facture d'eau ?

Sur votre facture d’eau figure le prix total des services permettant l’alimentation en eau potable et l’assainissement des eaux usées. Le tarif est décomposé par type de service.

Même si différents opérateurs exploitent ce service sur l’agglomération, il existe une convergence de tarification afin que tous les usagers payent le même tarif.

Part eau potable

Elle peut être constituée d’une partie fixe annuelle (ou abonnement) et d’une partie proportionnelle au volume d’eau consommé. Celles-ci sont redéfinies chaque année afin de tenir compte de l’évolution du coût du service. Elles permettent de couvrir les frais liés à la production et à la distribution de l’eau potable.

Part assainissement

Elle est constituée uniquement d’une part proportionnelle au volume d’eau consommé.

Redevances Agence de l’Eau

La Loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006 a modifié les redevances afin de les adapter à leur affectation. Il s’agit de mieux partager l’effort pour lutter contre la pollution des eaux, protéger la santé, préserver la biodiversité et garantir la disponibilité de la ressource. Depuis 2008, en application du principe de prévention et du principe de réparation des dommages à l’environnement, la facture d’eau mentionne les redevances suivantes :

  • La redevance pour pollution de l’eau d’origine domestique : tout abonné domestique au service d’eau potable y est assujetti. Elle sert à financer des travaux destinés à protéger la qualité des eaux ainsi que la diversité des milieux aquatiques.
  • La redevance modernisation des réseaux de collecte : tout abonné au service d’assainissement collectif y est assujetti. Elle sert à aider financièrement les collectivités dans leurs projets d’assainissement.
  • La redevance prélèvement le cas échéant.

TVA

Les services de l’eau et de l’assainissement sont, par ailleurs, soumis à un taux de TVA de 5% pour l’eau et 10 % pour l’assainissement.

Taxe VNF Voies Navigables de France

 

 

 

Comment mieux comprendre votre facture d'eau ?

L’abonnement

Il permet de couvrir les coûts fixes engagés pour la gestion de l’eau potable (entretien d’installations, relève, facturation…). Cette partie est facturée en fonction du débit maximal du compteur, au prorata temporis, indépendamment du nombre de m3 consommés.

La consommation d’eau

Elle correspond au nombre de m3 consommés par l’usager. Ce poste sert à couvrir les charges de fonctionnement du service ainsi que les dépenses d’investissement engagées pour renouveler et moderniser les installations de production et de distribution d’eau potable.

Depuis la décision d’harmonisation des tarifs en janvier 2009, l’Agglomération a décidé d'exonérer d’abonnement tous ses habitants.

Les redevances de pollution et modernisation des réseaux

Ces redevances servent à financer les actions de l’Agence de l’eau en faveur de la protection de la ressource. Elles permettent de subventionner les collectivités et les acteurs économiques qui entreprennent des investissements pour traiter soit les eaux usées avant rejet dans le milieu naturel, soit protéger les aires d’alimentation avant distribution aux usagers.

La redevance Assainissement

Elle permet d'assurer le financement de la collecte et du traitement des eaux usées issues des habitations.

La part relative à la collecte correspond aux frais d’entretien du réseau et aux dépenses d’investissement nécessaires, en vue d’améliorer la collecte des eaux usées et leur transport jusqu’à la station d’épuration.

La part relative au traitement sert à couvrir les dépenses liées au traitement des eaux usées, à savoir le fonctionnement et l’entretien de la station d’épuration.

La taxe sur valeur ajoutée

  • La T.V.A., au taux réduit de 5% est perçue sur l’ensemble des taxes et redevances d’eau potable.
  • La T.V.A., au taux minoré de 10% est perçue sur l’ensemble des taxes et redevances d’assainissement.
  • Un taux de 20 % s’applique sur les prestations de services annexes de la facture (frais de relevés exceptionnels, …).

Habillez votre compteur pour l'hiver

Votre compteur risque de geler. Pensez à le protéger du froid. Il est sous votre responsabilité.

Les précautions à prendre :

  • Si votre compteur se trouve à l’extérieur de votre habitation, protégez-le avec une ou plusieurs plaques de polystyrène.
  • S'il est à l’intérieur, calorifugez le compteur exposé aux courants d’air par un épais caisson en polystyrène.
  • Protégez aussi les tuyaux apparents grâce à de la gaine en mousse isolante.

Des précautions supplémentaires :

  • Pendant les périodes de gel, vidangez vos canalisations qui alimentent les robinets situés à l’extérieur.
  • En cas d’absence prolongée, ne coupez jamais complètement le chauffage en période de froid.
  • En cas de gel intense, laissez couler en permanence un filet d’eau pour assurer une circulation constante dans vos canalisations.
  • En cas de fuite d’eau sur votre installation privée, fermez le robinet situé avant compteur.
  • Ne protégez pas votre compteur avec des matériaux en fibre retenant l'eau (coton, laine ...) car les fibres gèleront également en cas de grand froid. Votre protection deviendra inopérante voire contre productive.

Maîtrisez votre consommation d'eau

Penser à relever votre compteur d’eau une fois par mois. Cela vous permettra de mieux maîtriser votre facture d’eau et de détecter d’éventuelles fuites en interne.

Des gestes simples pour éviter les gaspillages

A l’intérieur

Salle d’eau

Optez pour une douche de 5 minutes qui utilise 60 à 80 litres d’eau. Un bain en engloutit 150 à 200 litres.

Sanitaire

Une chasse d’eau évacue entre 10 et 12 litres d’eau. Certains systèmes en consomment moins de 7.

Laver la vaisselle et le linge

Le matériel électroménager consomme du simple au double, selon les appareils : un lave-vaisselle utilise 25 à 40 litres d’eau, un lave-linge 70 à 120 litres. Utilisez les touches « éco » des machines à laver. Pour la vaisselle à la main, la faire dans l’évier ou dans une cuvette plutôt que sous le robinet.

A l’extérieur

Jardin

Un arrosage effectué tôt le matin ou dans la soirée, limite les pertes par évaporation.
Un binage vaut 2 arrosages.
Le paillage protège de la chaleur et maintient l’humidité au sol.
Vous pouvez aussi recueillir l’eau de pluie sous les gouttières.

Voiture

Le lavage d’une voiture au jet dilapide environ 200 litres d’eau.
Préférez le nettoyage avec le seau et l’éponge.

26

agenda

Evénements
Mois précédent Mars Mois suivant
L M M J V S D
  01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25
27 28 29 30 31  

Tous les événements