Diminuer le texte Appuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Envoyer l'adresse de la page à un ami Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.

Exporter au format PDF (nouvelle fenêtre)



Saint-Gilles

À l’origine, Saint-Gilles fut probablement un comptoir phénicien, puis une colonie grecque de Marseille.

Siège d'une puissante abbaye fondée, selon la tradition, par Saint-Gilles à la fin VIIe siècle, elle fut richement dotée par Wamba, le roi de Hongrie, les rois de France et les comtes de Toulouse, et devint une importante étape sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle.

La commune

Histoire et patrimoine

Trait d'union entre Nîmes la Languedocienne et Arles la Provençale, Saint-Gilles jouit d'une situation privilégiée au cœur d'une région très touristique.A deux pas des Cévennes et de la Méditerranée aux plages de sable fin, elle n'est séparée que par le Petit Rhône de la Provence et de la Camargue dont elle partage le folklore et les coutumes tauromachiques (Course à la Cocarde, Abrivado, Ferrades...).

L'an dernier, plus de 10 000 touristes et 2 000 pélerins ont visité la ville et notamment les différents monuments historiques qui la composent.

Patrimoine

Fondée au VIIème Siècle par le bienheureux Aegidius, la Ville de Saint Gilles perpétue dans ses armoiries le souvenir de la biche qui avait nourri de son lait le pieux ermite et que blessa d'une flèche le roi Flavius Wamba

La Maison Romane

Maison natale du Pape Clément IV (1265-1268), elle a été restaurée au 19ème Siècle et classée monument historique. Il faut remarquer sur la façade l'élégance des fenêtres géminées avec un beau décor de rosaces, de losanges et de fins chapiteaux.

La pièce du dernier étage est remarquable (12ème Siècle): la statue de Saint Gilles en pierre polychrome 14ème Siècle, le tableau de Clément IV et l'évocation des pélerinages (compostelle, Regordane, Saint Gilles) sont autant de signes de la beauté du Moyen Age.

La Maison Romane abrite un musée où l'on peut y découvrir:

  • Une salle d'archéologie, qui abrite des sculptures médiévales d'une qualité exceptionnelle telle la célèbre "Pierre des apôtres".
  • Une salle d'ornithologie présentant plus de 200 oiseaux en particulier de Camargue.
  • Des salles du vieux Saint Gilles sont consacrées aux arts et traditions populaires.

Des expositions temporaires diverses rendent le musée vivant. Signalée au gouvernement par Mérimée dès la fin des années 1830, elle apparaît dans les grands ouvrages de Verdier et Cattois (1858), de Viollet-Le-Duc (1854), et surtout de Revoil (1873) qui la restaura au XIXe siècle.

Le Château d'Espeyran
chateau d'espeyran saint gilles

Site inscrit à l'inventaire des monuments historiques.

Cette grande demeure meublée, datant du XVIIIe siècle puis remaniée au XIXe siècle, reflète le mode de vie d'une famille de riches bourgeois à la campagne, au début du XIXe siècle. Voitures hippomobiles (XIXe siècle).
Tél. : 04 66 87 30 09

L’Abbatiale de Saint-Gilles

La façade a été classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO en décembre 1998, au titre « d’Etape sur les Chemins de Compostelle ». La façade est haute, majestueuse et grandiose, trois immenses portails occupent toute la largeur.
L’art religieux des XI et XIIe siècles est d’abord monastique. Les sculptures seront tirées des Evangiles et de la Bible. C’est un enseignement iconographique universel destiné à aider les fidèles souvent analphabètes à comprendre la religion qui est ici présenté, à travers ce véritable « livre de pierre ».

L'abbatiale de Saint-Gilles.Réalisée entre 1120 et 1160, la façade bien que détériorée durant les Guerres de religion et la révolution, demeure un des fleurons de l’art roman.
La construction de sa crypte commença à la fin du XIe siècle. Longue de 50 mètres et large de 25, c’est une véritable église basse capable de recevoir les foules de pèlerins venant prier autour du tombeau du saint.

La Crypte de Saint-Gilles (XI-XIIème Siècles) 

Longue de 50 mètres et large de 25 mètres, c'est une vaste église capable de recevoir les foules de pélerins venant prier sur le tombeau de Saint Gilles.
On remarquera notamment la travée centrale qui est d'une grande beauté: revêtement cannelé, semblable à celui du soubassement de la façade, sur les piliers, arcs diagonaux décorés d'un élégant ruban plissé, clef de voûte ornée d'un Christ bénissant d'une grande sérénité.
crypte saint gillesLa Crypte est restée aujourd'hui, comme au Moyen Age, le centre de culte de Saint Gilles.

Le tombeau du Saint vénéré dans la Crypte de notre cité, donné en 1050 comme l'un des quatre plus importants pélerinages de la chétieneté avec Rome, Jérusalem et Saint Jacques de Compostelle, voit converger aujourd'hui parmi les touristes, des pélerins du monde entier.

La Vis de Saint-Gilles dans l'ancien Chœur
LA VIS DE SAINT GILLES

Dans les ruines de l'ancien chœur, se trouve un escalier connu dans le monde entier. Véritable chef-d'œuvre de stéréotomie, "LA VIS DE SAINT GILLES" est un modèle de construction datant du XIIème Siècle, les Compagnons du Tour de France viennent découvrir cette technique d'appareillage, unique au monde pour son époque.

Ils marqueront leur passage par des signatures qui font apparaître des symboles tels que: leur nom de compagnon, leur provenance géographique ou leurs outils de travail.

Relié à l'église, cet escalier assurait le service interne du monastère, en traversant les combles, il permettait d'atteindre le grand clocher.

Le Port de Saint Gilles

Au moment où l'on reparle des communications fluviales Rhin-Rhône et du Nord au Sud, le port de plaisance de Saint Gilles possède une situation géographique et climatique de premier choix.

Aujourd'hui, avec 100 postes d'amarrage et une quarantaine d'emplacements pris en location, la capitainerie reçoit 3 000 bateaux par an dont 1/3 passe une nuit sur place.

Aux portes de la Camargue, à proximité de la mer, entouré par les merveilles historiques très riches de la région, le Port de Saint Gilles s'est construit, au fil des ans, une réputation de dimension internationale.

L'Aéroport Nîmes-Alès-Camargue-Cévennes
aeroport nimesL'Aéroport Nîmes-Alès-Camargue-Cévennes est situé sur le territoire de la commune de Saint Gilles, à 10 kilomètres au Nord du centre ville.

La zone aéroportuaire, d'intérêt communautaire, est utilisée par les entreprises recherchant des compétences de hautes technologies de l'aéronautique ou cherchant la proximité géographique des grandes voies de communication.

Les élus communautaires

Valadier Eddy

Vice-président de Nîmes Métropole, délégué à la politique de la Ville, à la sécurité et à la prévention de la délinquance
Maire de Saint-Gilles

Garcia Jean-Pierre

Membre du Bureau communautaire, délégué au commerce et à l'artisanat
Adjoint au maire

Dumagel Alex

Délégué communautaire
Adjoint au maire


Novelli Dominique

Déléguée communautaire
Adjointe au maire

Paul Lauris

Déléguée communautaire
Conseillère municipale

Perez Berthe

Déléguée communautaire
Adjointe au maire


Infos pratiques

Mairie

M. le Maire : Eddy VALADIER

Coordonnées :

Place Jean Jaurès
30800 Saint-Gilles

Tél. : 04 66 87 78 00
Fax : 04 66 87 78 19

Horaires d'ouverture :

Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30
Les services techniques sont fermés au public le mardi matin et le jeudi après-midi.

28

agenda

Evénements
Mois précédent Mai Mois suivant
L M M J V S D
01 02 03 04 07
10 12
15 16 17 18
29 30 31  

Tous les événements

         Les armoiries

 

 

 

 


D'azur à la biche couchée d'or, les pattes avant repliées, la tête contournée et blessée d'une flèche du même posée en barre