Diminuer le texte Appuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Envoyer l'adresse de la page à un ami Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.

Exporter au format PDF (nouvelle fenêtre)



Galerie vidéo

Archives

Zone de Rejet Végétalisée de Marguerittes - Transcription

[Indication]
En vue de satisfaire l’obligation réglementaire de l’arrêté préfectoral de 2007, Nîmes Métropole a décidé la création d’une zone humide dite « zone de rejet végétalisée » dont l’objectif est d’assurer un traitement de finition sur les eaux traitées à la station d’épuration de Marguerittes et d’améliorer la qualité des eaux rejetées au milieu récepteur : le Canabou, affluent principal du Vistre. Le reportage de TV sud en explique le fonctionnement.

[Indication]
Vue sur les panneaux explicatifs et sur la zone de rejet végétalisée de Marguerittes

[Voix off]
Sept types de milieux humides ont été créés pour traiter l'eau venant de la station d'épuration de Marguerittes. Ce traitement de finition est entièrement écologique.

[Indication]
Sabine Martin, directeur adjoint à l'assainissement de Nîmes Métropole

[Sabine Martin]
Nous avons différents bassins avec des hauteurs d'eau différentes plantés de plus de 15 000 plants produits localement sur Le Cailar qui vont chacun pour leur partie assurer un traitement de finition en absorbant notamment les paramètres Azote et Phosphore.
On a un objectif d'atteinte du bon état écologique du Vistre en 2021 donc cet équipement va y participer tout comme les autres équipements du schéma directeur d'assainissement.

[Indication]
Vue sur les bassins de traitement de l'eau

[Voix off]
1 500 mètres cubes d'eau sont traités chaque jour en sachant que le temps de séjour d'une goutte d'eau est en moyenne de 4 à 5 jours.
Cet espace ZRV - Zone de Rejet Végétalisée - est une première sur le territoire de Nîmes Métropole.

[Sabine Martin]
Ce type de zone sera dupliqué sur tous nos nouveaux ouvrages et notamment sur Saint-Gilles qui va être un équipement pour 2014. Il y aura un grand fossé végétalisé de 500 mètres en sortie de la station d'épuration.

[Indication]
Vue sur la flore et la faune des bassins

[Voix off]
6 mois après sa création, cet espace se partage entre la flore et la faune.

[Sabine Martin]
Les espèces qu'on voit maintenant sont venues naturellement sur la zone, elles vont contribuer elles aussi à améliorer le niveau récepteur de l'eau en consommant certains végétaux pour leur croissance et aussi en apportant différents nutriments à l'eau, donc il y aura un échange qui va se faire et un équilibre entre la flore et la faune.


[Indication]
Rejet de l'eau dans le ruisseau Le Canabou


[Voix off]
Après le marais filtrant, dernier bassin, l'eau est rejetée dans le Canabou.
Elle est claire mais non potable.

[Incrustation]
Reportage A. Belhon

16

agenda

Evénements
Mois précédent Août Mois suivant
L M M J V S D
 
 

Tous les événements