en chiffres

  • En 2004, 300 mâles Outardes ont été dénombrés sur le site de la ZPS Costières nîmoises ce qui représente 60 % des mâles reproducteurs de la région et près de 25 % des mâles reproducteurs en France
  • En 2012, plus de 70 ha de terres agricoles ont été contractualisées en Mesures Agro-environnementales.

le saviez-vous ?

  • La Zone de Protection Spéciale FR 9112015 Costière Nîmoise a été proposée en avril 2006 pour intégrer le réseau écologique européen Natura 2000 au titre de la directive "oiseaux".
  • Le projet Directive "Oiseaux" en Costière Nîmoise (FR 911 2015) prévoit un périmètre de consultation découpé selon trois zones.

Natura 2000 : un réseau européen

Natura 2000 : un réseau européen

Natura 2000 est un projet européen qui concerne les habitats et espèces remarquables à l'échelle du continent. Chaque état de l'Union Européenne doit mettre en place Natura 2000 sur son territoire avec pour objectif la préservation de la biodiversité selon les grands principes du développement durable.

Diminuer le texte Appuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Envoyer l'adresse de la page à un ami Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.

Exporter au format PDF (nouvelle fenêtre)



Site natura 2000 - ZPS Costières Nîmoises

En prenant en charge l'animation du site Natura 2000 Costière nîmoise, Nîmes Métropole a souhaité assurer un rôle de médiateur entre l'Etat, les collectivités, le monde agricole et les acteurs de la préservation de l'environnement.

Un site au coeur des Costières

le site Natura 2000 Costière nîmoise s'étend sur plus de 13 500 ha, scindés en 6 îlots. 27 communes, dont 12 appartenant au territoire de Nîmes Métropole, sont concernées par le périmètre de ce site. 

Communes concernées : Aigues-vives, Aubord, Beaucaire, Beauvoisin, Bellegarde, Bernis, Bezouce, Bouillargues, Le Cailar, Codognan, Comps, Générac, Jonquières-Saint-Vincent, Lédenon, Manduel, Marguerittes, Meynes, Milhaud, Montfrin, Nîmes, Redessan, Rodilhan, Saint-Gervazy, Uchaud, Vauvert, Vergèze, Vestric-et-Candiac.

Vidéo du périmètre de la zone Natura 2000.

Maintien de l'agriculture et préservation de la biodiversité : des enjeux croisés

Le site Costière nîmoise a été désigné au titre de Natura 2000 grâce à la présence d'espèces d'oiseaux rares ou menacées à l'échelle de l'Europe.

5 espèces d'oiseaux sont considérées comme étant à très fort ou fort enjeu de conservation pour la zone Natura 2000 Costière nîmoise :

  • L'Outarde canepetière
  • L'Oedicnème criard
  • Le Rollier d'Europe
  • Le Pipit Rousseline
  • L'Alouette lulu

La présence d'une agriculture diversifiée et le maintien d'un parcellaire de petite taille a pendant longtemps favorisé la présence de ces espèces. Aujourd'hui, le changement des pratiques culturales ainsi que l'artificialisation des milieux, menacent ces espèces.

Le croisement des enjeux biologiques et socio-économiques présents sur le site Costière nîmoise a mis en évidence les objectifs stratégiques de conservation suivants :

  • Maintenir la diversité des cultures et favoriser les pratiques culturales favorables à la biodiversité.
  • Garantir le maintien et la stabilité des milieux herbacés ouverts prioritairement par l'agriculture.
  • Maintenir des structures parcellaires d'exploitation adéquates aux espèces du site Costière nîmoise.
  • Maîtriser les impacts de l'urbanisation et le développement d'aménagement.

Un territoire en pleine mutation

Les espèces concernées par ce site sont fortement liées aux espaces agricoles. Le petit parcellaire ainsi que la mosaïque de culture, typiques des Costières, leur a été pendant longtemps favorable.

Les modifications des pratiques culturales ainsi que l'urbanisation ont fortement fragilisé ces populations d'oiseaux.

La démarche portée par Natura 2000 vise ainsi à maintenir, et si possible accroître, ces populations au travers de la proposition de mesures contractuelles de type contrats ou chartes.

Les Mesures Agro-Environnementales territorialisées (MAEt)

  • Bénéficiaires : agriculteurs
  • Avantages : variables en fonction des contrats souscrits, rémunération par hectare travaillé
  • Durée d'engagement : 5 ans

Les Mesures agro-environnementales territorialisées (MAEt) constituent une incitation pour les agriculteurs exploitant des parcelles sur des territoires ciblés pour leur intérêt environnemental, à recourir ou à maintenir des pratiques favorables à la biodiversité ou à la préservation de l’environnement au sens large.

  • Exemple de MAEt proposées : entretenir des couverts herbacés d'intérêt faunistique en pratiquant un retard de fauche printanier.

Les contrats Natura 2000

  • Bénéficiaires : propriétaires, gestionnaires
  • Avantages : indemnisations financières des travaux. Exonération de la taxe foncière sur le non-bâti

Ces contrats visent à financer les travaux de restauration et/ou d'entretien des parcelles non agricoles et non forestières, en vue du maintien des espèces. Il peut s'agir soit d'actions ponctuelles de restauration, soit d'actions récurrentes d'entretien des espaces naturels.

  • Exemple d'action : restauration des milieux ouverts par débroussaillage.

Les chartes Natura 2000

  • Bénéficiaires : propriétaires, gestionnaires
  • Avantages : pas de surcoût de gestion, exonération de la taxe foncière sur le non-bâti
  • Durée : 5 ans

La charte du site Natura 2000 Costière Nîmoise regroupe un ensemble d'engagements et de recommandations qui concernent la conduite de pratiques favorables à la préservation des espèces préalablement citées.

1

agenda

Evénements
Mois précédent Mars Mois suivant
L M M J V S D
  02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31  

Tous les événements

contact

Service développement durable
et environnement de Nîmes Métropole
sebastien.guibert@nimes-metropole.fr

  • Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie 25 152,51 €

  • Union européenne - FEADER22 787,97 €