Diminuer le texte Appuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Envoyer l'adresse de la page à un ami Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.

Exporter au format PDF (nouvelle fenêtre)



Chartes paysagères et environnementales

En prenant compétence en matière de préservation et de valorisation des paysages, Nîmes Métropole a exprimé sa volonté de s'appuyer sur le paysage pour bâtir son projet de territoire.

Un territoire aux paysages contrastés à préserver et valoriser

Le territoire de Nîmes Métropole offre des paysages très contrastés depuis le massif aride des Garrigues jusqu’aux zones humides de la Camargue gardoise, en passant par la Gardonnenque, la Vaunage et le plateau cultivé des Costières.

Cette spécificité a été à l'origine du développement d'une politique paysagère par la Communauté d'Agglomération, et ce dès 2004, par la prise de compétence en matière de « préservation de l’identité des paysages ».

La politique paysagère de Nîmes Métropole, s'appuyant sur l'outil photographique, s'est mise en place en deux temps :

  • L'identification et connaissance des paysages au travers de l’outil photographique.
  • Le développement d'outils non réglementaires : les Chartes paysagères et environnementales.

Trois chartes paysagères et environnementales comme outil de préservation

Partant du constat que le paysage n’est pas quelque chose qui se décrète mais qui se construit avec les acteurs du territoire, Nîmes Métropole a fait le choix de développer des outils non réglementaires pour poursuivre sa politique paysagère. Cette démarche participative a permis de faire émerger une considération et une prise en compte du paysage par les acteurs du territoire eux-mêmes (élus, associations…).

Une charte paysagère et environnementale se compose d'un diagnostic et d'un programme d'action qui vise à préserver les paysages tout en maintenant des activités économiques et sociales sur un territoire donné. Véritables territoires d'expérimentation, les chartes paysagères sont le moyen de pouvoir mener des actions innovantes qui pourront par la suite être reproduites sur les autres communes de l'agglomération.

Aujourd'hui la totalité du territoire de Nîmes Métropole est couvert par des chartes paysagères et environnementales.

La charte paysagère et environnementale des Costières de Nîmes

Première charte mise en œuvre sur le territoire de l'agglomération, la charte des Costières est portée par le Syndicat AOC Costières de Nîmes.

Cette charte a été construite afin de répondre aux objectifs suivants :

  • Lutte contre la déprise agricole
  • Maîtrise de l'urbanisation
  • Valorisation du paysage agricole

La charte des Costières regroupe aujourd'hui 24 communes toutes comprises dans le territoire de l'AOC Costières de Nîmes.

L'animation de la charte est portée par un bureau d'études qui, depuis 5 ans, a mis en œuvre une série d'actions visant à valoriser et promouvoir le territoire Costières. En portant des actions de plantation de haies composites, de conseil en architecture pour les bâtiments agricoles, d'identification des territoires AOC sur les communes, la charte des Costières de Nîmes a su au fil des années démontrer son intérêt.

Charte dynamique et reconnue, la charte des Costières a souhaité mettre en place une journée inter-chartes visant à faire se rencontrer différents territoires portant des chartes paysagères, en vue de partager les retours d'expérience.

Au-delà de son territoire, la charte des Costières a, sans nul doute, été un élément moteur dans la construction des deux chartes présentes sur le territoire de Nîmes Métropole.

La charte paysagère et environnementale de la Vaunage

La plaine de la Vaunage forme une unité paysagère à part entière. Située a proximité de l'agglomération de Nîmes, ce territoire est soumis à des pressions d'urbanisation, un enfrichement des parcelles agricoles et un manque de lisibilité en terme de territoire.

Fort de ce constat, les élus de la Vaunage se sont regroupés en association : l'Association des Communes de la Vaunage (ACV). Dans une volonté d'assurer le développement et un aménagement du territoire vaunageol cohérents ces derniers ont souhaité la réalisation d'une charte paysagère et environnementale à l'échelle des 8 communes de la Vaunage

La charte de la Vaunage a ainsi été signée par les différents partenaires le 19 décembre 2011 à Langlade.

Sur ce territoire la charte se décline en 6 axes de travail dont les objectifs sont :

  • La lutte contre la déprise agricole
  • La valorisation touristique de la Vaunage
  • La gestion des espaces naturels

L'animation a été confiée au Pays Garrigues et Costières de Nîmes qui a su développer des actions concrètes sur ce territoire en s'appuyant sur le réseau d'acteur local existant. Une des premières actions portée par cette charte a été l'identification des terres agricoles sur la Vaunage en vue de favoriser la remise en culture des terres abandonnées.

La charte paysagère et environnementale des Garrigues intercommunales de Nîmes Métropole

Le massif des garrigues nîmoises s'étend au nord de Nîmes sur 24.000 ha. Territoire emblématique des régions méditerranéennes, la garrigue était autrefois exploitée par l'homme qui a alors façonné ce paysage.

Aujourd'hui ce territoire connaît de profondes et rapides mutations. Etalement urbain, fermeture des milieux naturels et enfrichement des milieux agricoles sont autant d'exemples. A cela s'ajoute également des conflits d'usage, l'augmentation du risque incendie et la perte de biodiversité.

Pour pallier à ces problèmes, Nîmes Métropole a proposé d'accompagner les 14 communes des garrigues dans la mise en œuvre d'une charte paysagère et environnementale. Les objectifs pour cette charte sont :

  • Gestion des espaces naturels
  • Restauration des milieux agricoles
  • Valorisation touristique des garrigues

L'animation a été confiée au Pays Garrigues et Costières de Nîmes qui assure la mise en œuvre. Il a également pour mission de porter cet outil à la connaissance de l'ensemble des acteurs de ce territoire.

En 2012, la charte des Garrigues a permis la mise en œuvre d'un guide pratique et réglementaire des loisirs en garrigue. En effet, la proximité de ces espaces de nature avec l'agglomération en font un lieu propice pour les loisirs verts. Chacun s'approprie cet espace, et ce parfois au détriment des autres usagers. Un groupe de travail réunissant différents acteurs de ce territoire s'est ainsi réuni et a abouti à la réalisation d'un document de sensibilisation et de connaissance de la réglementation.

En 2013, les trois chartes ont souhaité s'associer autour d'un projet commun : l'inventaire des arbres remarquables de notre territoire.

Chacun d'entre vous est ainsi invité à participer à cet inventaire: rendez-vous sur démarches en 1 clic !

Des actions pour sensibiliser, préserver et valoriser

Chaque charte paysagère développe un programme d'action qui lui est propre en fonctions des enjeux qui ont été identifiés sur son territoire.

Voici quelques exemples d'actions :

  • Inventaire participatif des arbres remarquables 
  • Accompagnement des viticulteurs dans la plantation de haies plurispécifiques en Costière
  • Etude foncière des terres agricoles disponibles en Vaunage
  • Edition d'un guide pratique et réglementaire des loisirs en garrigues
26

agenda

Evénements
Mois précédent Septembre Mois suivant
L M M J V S D
  01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 27 28 29 30  

Tous les événements

contact

Service Développement Durable et Environnement

3 rue du Colisée

30947 Nîmes Cedex 09

developpementdurable@nimes-metropole.fr

  • FEDER (pour la charte des garrigues intercommunales) 2 735.17 €