Diminuer le texte Appuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Envoyer l'adresse de la page à un ami Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.

Exporter au format PDF (nouvelle fenêtre)



#Dédé : appel à projets Développement Durable

Chaque année, Nîmes Métropole lance un nouvel appel à projets : #DéDé.

Avec une dotation de 100 000 € en investissement par an, Nîmes Métropole souhaite soutenir et accompagner l'innovation au service du développement durable. En aidant à la création de nouvelles activités, services, produits, procédés ou à l'amélioration d'activités, Nîmes Métropole souhaite contribuer à soutenir les initiatives qui conduiront le territoire vers un développement plus performant, responsable et exemplaire.

Vous avez un projet, candidatez à #DéDé !

#DéDé est ouvert du 12 février au 20 avril 2018

Qui peut candidater ?

#DéDé s'adresse aux :

  • Entreprises et associations ou autres structures publiques ou privées implantées sur Nîmes Métropole ou menant une activité sur ce territoire.
  • Porteurs de projets de création d'entreprise, d'association (ou tout autre forme juridique de structure) souhaitant s'implanter sur le territoire de l'agglomération.

Modalités de participation

En quoi consiste l'appel à projets ?

L'appel à projets a pour vocation d'accompagner de nouveaux projets de développement durable dans leur réalisation. Il se matérialise par une convention de partenariat et une subvention versée en une seule fois, non reconductible.

Conditions d'éligibilité

Le projet proposé doit répondre aux critères suivants pour être éligible :

  • Le projet doit bénéficier au territoire de l’agglomération (le projet doit se dérouler sur le territoire).
  • Le projet doit être porté par le public identifié.
  • Le projet doit correspondre à l'une des 3 catégories de projets que Nîmes Métropole a choisi de soutenir (création de structure, amélioration d'activités existantes, création de nouveaux services, produits ou procédés).
  • Le projet ne doit pas être réalisé mais peut avoir démarré.

En pratique, comment candidater ?

Prenez connaissance du règlement et si votre projet entre dans le cadre de l'appel à projets, téléchargez et remplissez la fiche de candidature.

Renvoyez la fiche de candidature, en précisant "candidature à l'appel à projets Développement durable" :

OU

  • par courrier à l'adresse suivante : Nîmes Métropole - Direction aménagement et développement durables - 3 rue du Colisée - 30947 Nîmes cedex 9

Que va-t-il se passer ensuite ?

Votre candidature sera instruite par un jury. Vous serez contacté éventuellement pour recueillir de plus amples informations sur votre projet.

Si votre projet est pré-sélectionné, vous serez convoqué pour une audition devant le jury.

Une remise des prix sera organisée début octobre 2018 pour annoncer les projets lauréats !

Si votre projet n'est pas sélectionné, vous serez informé par mail.

Retour sur les lauréats 2017

11 projets sélectionnés pour 100 000 euros de dotation !

  • Un prix spécial du jury a été attribué au Groupe Perret pour la conception d'une nouvelle innovation dans le domaine des roseaux : fabrication de tuiles à partir de roseaux visant à développer cette filière locale et durable. Une nouvelle innovation pour cette entreprise familiale dynamique.
  • Projet coup de cœur porté par l'association Eco-Vélo qui récupère de vieux vélos pour les remettre en état et les donner à des personnes n'ayant pas les moyens d'en acquérir. Une très belle initiative pour permettre à tous de se déplacer en vélo (dotation : 15 500 €)
  • L'association LA MUE souhaite évaluer le potentiel de déploiement d'usages transitoires dans les espaces et bâtiments vacants pour faciliter l'installation temporaire d'artistes, associations, entrepreneurs,... Un moyen innovant pour créer une dynamique locale et réduire la vacance immobilière (dotation : 4 000 €)  
  • La jeune entreprise nîmoise Les ateliers de Nîmes souhaite développer son activité artisanale de fabrication de jeans hauts de gamme en recréant une filière locale de fabrication de toile de jean. Une idée qui séduit (dotation : 6 000 €)
  • L'entreprise Etrange ordinaire, utilise l'innovation technologique pour diffuser la mémoire citoyenne. De futurs beaux parcours commentés par nos aînés devraient voir le jour très prochainement (dotation : 7 000 €)
  • La Scop Tact environnement propose une solution originale pour récolter les encombrants en pied d'immeuble  : on dépose, on reprend ou on répare, on recycle. Chaque déchet trouve la bonne filière pour être valorisé ou traité (dotation : 11 500 €)
  • L'IUT de Nîmes, toujours à la pointe de l'innovation, s'est fixé comme ambitieux projet la création d'un ascenseur à eau. Dernier élément d'un vaste projet qui devrait permettre aux personnes à mobilité réduite d'accéder en toute autonomie à la mer. On ne peut que souhaiter que ce projet se concrétise rapidement (dotation : 10 000 €)
  • Le CHU de Nîmes, allie protection de la biodiversité et sensibilisation en installant nichoirs, hôtels à insectes, ruches et pigeonniers contraceptifs sur les beaux espaces verts de l'Hôpital Caremeau et du centre de gérontologie de Serre Cavalier. Un projet qui permettra de favoriser la lutte intégrée et qui ne manquera pas de ravir les usagers des deux sites (dotation : 14 000 €) 
  • L'association LuLuZed, fraîchement créée lancera très prochainement un premier défi zéro déchets sur le territoire de Nîmes Métropole. Il est fort à parier que le dynamisme de cette association contribuera à la réussite de ce beau projet (dotation : 3 000 €)
  • L'association VisàVilles, présente Le Flaneur : création de parcours littéraires et paysagers en réalité augmentée. Grâce à une technologie sonore 3D, l'utilisateur est transporté dans le temps. De quoi découvrir ou re-découvrir autrement le patrimoine local (dotation : 11 000 €)
  • La Fédération départementale des Civams du Gard et l'école santé tourisme de la CCI du Gard se sont réunis pour mettre en place un atelier de transformation mutualisé. Il bénéficiera aux agriculteurs qui pourront ainsi éviter le gaspillage alimentaire tout en trouvant des revenus complémentaires. Cet atelier sera ouvert à d'autres acteurs et en particulier à des associations caritatives. Les apprentis de l'école culinaire seront des accompagnateurs de choix pour les utilisateurs en contribuant à la recherche de recettes originales. Un beau projet partenarial (dotation : 18 000 €)
20

agenda

Evénements
Mois précédent Octobre Mois suivant
L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 14
15 16 17 18 19 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31  

Tous les événements