Diminuer le texte Appuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Envoyer l'adresse de la page à un ami Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.

Exporter au format PDF (nouvelle fenêtre)



Publié le 12 juillet 2018

Rudy RICCIOTTI offre à Nîmes un bâtiment à la gloire du Jean

 

 

 

 

L’agglo de Nîmes, via la SAT, a lancé le 21 novembre dernier un appel à promoteurs sur les lots 1,2,3 du Parc Georges Besse (celui qui donne en façade sur le boulevard Allende).  Il y a quelques années, une consultation similaire avait été lancée mais avait été infructueuse. Preuve du dynamisme économique actuel, cette consultation est aujourd’hui un succès.

Signature architecturale

Trois objectifs ont prévalu dans l’élaboration du projet :

  • Favoriser l’implantation et la croissance d’activités tertiaires,
  • Couvrir l’ensemble de la palette d’offres immobilières et foncières destinées aux entreprises, en déclinant et en ajustant la programmation aux besoins et aux attentes du marché,
  • Réaliser une opération d’aménagement qui termine la façade sur le boulevard Allende, avec une signature architecturale.

6 630 m2 de terrain

Une consultation a été mise en place. A l’issue, l’opérateur sélectionné va acquérir en pleine propriété les lots 1, 2et 3, afin d’y réaliser plusieurs immeubles à vocation de bureaux.

La superficie des lots 1, 2 et 3 est de 6 630 m2.

Le promoteur retenu est le groupement holding Tissot / STS, avec l’architecte Rudy RICCIOTTI :

  • 10 050 m2 de surface de plancher vont être réalisés,
  • Bâtiment de 4 niveaux et 1 parking semi enterré
  • Au bilan de la ZAC, la recette est de 2.01 M € HT (lots 1.2 et 3)

Le planning 

Après le lancement de la consultation le 21 novembre dernier, la promesse de vente signée en mai 2017, le permis de construire devrait être déposé à l’été de cette année. Le démarrage des travaux a débuté au printemps 2018 pour une livraison en septembre 2019

Une façade Nord en verre sérigraphiée

L’idée de l’architecte : « Nous avons rapidement fait le choix de conserver un linéaire de façade le plus pur possible afin de rester dans l’esprit de ce volume simple obtenu par l’implantation du bâti, un monolithe…

  • L’utilisation de Vitrage Extérieur Collé nous est apparue comme la solution la plus adaptée pour cette façade massive de 141m de long par 15m de hauteur. En effet, cette façade vitrée au Nord permettra de capter une lumière douce sans risquer de surchauffe, idéale pour un espace de travail. De plus, la brillance de la paroi permet de renvoyer au regard son contexte, faisant disparaître sa taille imposante… 
  • C’est au travers de l’utilisation de verre sérigraphié que nous nous sommes servi de cette façade comme signal. Cette dernière s’affiche avec légèreté en hommage à l’histoire de cette ville millénaire. La sérigraphie de piles de jeans est pour nous un clin d’oeil à l’histoire, en référence à la toile De Nîmes (Serge de Nîmes) dont la légende veut qu’elle fût le support des premiers jeans…
  • Sur la façade Sud et les pignons c’est le côté monolithique et le programme du bâtiment qui sont mis en avant. L’utilisation d’un module unique de baie se base rigoureusement suivant la trame de 270cm nécessaire au programme de bureaux qu’abrite le projet. Elle se répartit de manière ordonnée sur les façades béton à la manière de fines coutures de tel sorte que les niveaux disparaissent et ne laisse entrevoir qu’un ensemble uni et monolithique. »

Retour à la liste des actualités

Partager
19

agenda

Evénements
Mois précédent Septembre Mois suivant
L M M J V S D
  01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Tous les événements