Diminuer le texte Appuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Envoyer l'adresse de la page à un ami Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.

Exporter au format PDF (nouvelle fenêtre)



Publié le 28 avril 2020

LE CONFINEMENT A-T-IL DES EFFETS SUR LA QUALITE DE L’AIR SUR NOTRE TERRITOIRE ?

 

 

 

 

Globalement, on observe une amélioration de la qualité de l’air.

ATMO Occitanie, en charge de la surveillance de la qualité de l’air sur la région, nous en dit plus.

On note une baisse des émissions de certains polluants mais pas de tous !

A Nîmes, au niveau des grands axes routiers, les concentrations de dioxyde d’azote (NO2) qui sont essentiellement causées par le trafic routier, ont diminué de 56% par rapport à la situation normale.

Si le confinement a eu un effet positif sur la pollution au dioxyde d’azote, peu d’impact a été constaté sur les particules fines. Pourquoi ?

Les conditions météorologiques printanières des premiers jours de confinement conjuguées au maintien de certaines activités, comme le chauffage, n’ont pas permis de faire baisser significativement les niveaux de particules.

Retrouvez plus d’informations sur le bilan de la qualité de l’air 1 mois après le début du confinement en cliquant ici.

Pour plus d’infos semaine après semaine ou pour mieux connaître la qualité de l’air de votre lieu de vie, consultez, le site d’ATMO Occitanie : https://www.atmo-occitanie.org/

Retour à la liste des actualités

Partager
3

agenda

Evénements
Mois précédent Juin Mois suivant
L M M J V S D
01 02 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30  

Tous les événements