Diminuer le texte Appuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Envoyer l'adresse de la page à un ami Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.

Exporter au format PDF (nouvelle fenêtre)



Publié le 3 septembre 2015

Etats généraux sur le financement des transports publics : initiative largement saluée

A  l’ouverture de ces états généraux, le 3 juin dernier, chacun avait pris connaissance de la réalité financière des transports publics de l’agglomération. Au-delà  d’un réajustement du versement transport ou d’une perte salariale, dès le début retiré des débats, tout selon le souhait d’Yvan Lachaud pouvait être versé au débat.

Trois mois plus tard, salariés, usagers, élus, se sont retrouvés pour saluer l’initiative qui a permis un vaste tour d’horizon dans un premier temps, mais qui a surtout permis, autre temps fort, de voir point par point ce qu’il convenait de revoir pour améliorer la performance du réseau.

Au-delà de la concertation qui constitue à ce jour une première dans ce secteur, au demeurant salué par tous les participants, trois objectifs ont été clairement identifiés pour permettre une réduction des coûts :

  • rationaliser l’offre de service
  • augmenter les recettes d’exploitations
  • améliorer la productivité du réseau

 

Parmi les options retenues, et qui ont fait l’objet d’un consensus, on retiendra la nécessité de concentrer les moyens sur les axes forts et la nécessité d’une vraie stratégie de rabattement des autres lignes.

Il a été souligné le souhait d’investir rapidement sur l’axe est/ouest ou de mutualiser les réseaux Tango et Edgard lorsque cela semble le plus pertinent, notamment en heure creuse.

Autre souhait exprimé de façon consensuelle encore, le développement des modes doux et complémentaires, vélo tango, autopartage ou covoiturage.

Ces mesures permettraient d’atteindre à terme une diminution des charges de l’ordre de 2 millions et demi d’euros et d’une augmentation de recette de l’ordre de  500 k euros par an.

 

En matière de recette d’exploitation, les acteurs ont convenu, par exemple d’une évolution tarifaire progressive afin de rapprocher la gamme de tarifs pratiquée sur l’agglomération de celle observée au niveau national mais sur des réseaux de taille comparable, nous sommes 20 à 40 %  en-dessous de ce qui est pratiqué généralement ailleurs à niveau d’offre équivalente bien sûr.

En terme de productivité externe, il convient désormais de s’atteler à l’amélioration de la vitesse commerciale, cela passe notamment sur la recherche d’un compromis sur les aménagements nécessaires. Quant à la productivité interne, Yvan Lachaud a précisé qu’il souhaitait  qu’une discussion s’engage au sein même de l’entreprise, autour du temps de travail, et des gains de productivité  à rechercher. De leur coté, les syndicats, largement investis dans cette concertation, ont salué l’initiative, qui aura permis de fixer un point de départ, comme s’il s’agissait de dire que ces états généraux constituaient le premier rendez-vous de rencontres régulières. 

Retour à la liste des actualités

Partager
26

agenda

Evénements
Mois précédent Juin Mois suivant
L M M J V S D
  01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
27 28 29 30  

Tous les événements